Critères de classification ADAC

Qu’est-ce que la classification ADAC ?

La classification ADAC correspond au niveau de prestations d’un camping. Il est possible d’obtenir des étoiles ainsi que des demi-étoiles. La classification est calculée à partir des résultats obtenus dans cinq domaines de prestations différents, divisés en dix sous-catégories. Ces cinq domaines comprennent les installations sanitaires, le site, la vidange et le ravitaillement, les offres de loisirs et les espaces de baignade.

La pondération des domaines de prestations

Chaque prestation de service ne revêt pas la même importance pour le client. Ainsi, ces considérations sont prises en compte dans la classification ADAC.

Évaluation des équipements sanitaires

Le domaine des installations sanitaires est le principal critère de sélection du campeur et une infrastructure essentielle à tout camping. Ce domaine occupe une place prépondérante dans la classification ADAC.

Exigences pour 100 emplacements* en vue d’une notation maximale :

  • 9 lavabos avec eau chaude
  • 3 cabines individuelles équipées d’un lavabo avec eau chaude
  • 10 cabines de douche avec eau chaude
  • 7 WC pour femmes
  • 6 WC ou urinoirs pour hommes
  • 1 évier pour laver le linge ou 1 machine à laver
  • 1 évier pour laver la vaisselle
  • 1 espace vidange pour les toilettes à cassette

Les éléments suivants sont pris en compte : Emplacements pour touristes 100 % Emplacements pour campeurs permanents sans installations sanitaires propres 60 % Logements locatifs sans installations sanitaires propres 100 %.

Exigences relatives à la structure, à la disposition et à l’équipement des bâtiments sanitaires en vue d’une notation maximale :

  • une construction solide en brique, béton ou bois (pas de bloc sanitaire préfabriqué)
  • une construction architecturale agréable et un design extérieur attrayant
  • des matériaux de construction et d’équipement de qualité
  • des espaces séparés pour les femmes et les hommes
  • une séparation spatiale entre l’espace réservé aux WC et les autres installations sanitaires
  • une aération et une ventilation suffisantes
  • un éclairage adéquat (chaque installation ayant son propre éclairage)
  • un montage encastré des tuyaux et conduites
  • une inclinaison du sol adaptée dans les pièces humides pour une évacuation optimale de l’eau
  • des cloisons de séparation pour les WC et les douches fermées en bas
  • du carrelage adapté sur les murs : hauteur minimum pour les douches 2 m, pour les WC et les lavabos 1,50 m. Il est également possible d’utiliser d’autres matériaux de qualité (par exemple, de la pierre naturelle) à la place du carrelage.
  • toutes les cabines sont verrouillables de l’intérieur
  • des largeurs de passage suffisantes, en particulier pour les portes des cabines qui s’ouvrent vers l’extérieur
  • des poubelles en nombre suffisant
  • une distance minimum d’1 m d’un centre de lavabo à un autre
  • dans le cas de lavabos séparés par des cloisons latérales, la distance minimum entre deux cloisons est d’1 m
  • cabines individuelles avec lavabo et douches : surface minimum de 1,80 m², largeur minimum de 90 cm
  • WC : surface minimum de 1,60 m², largeur minimum de 90 cm. Distance minimum entre les toilettes et la porte de la cabine : 65 cm
  • lavabos et cabines avec lavabo : un miroir et une prise de courant par lavabo
  • douches : espace avec siège, séparé de la zone de douche par une paroi anti-éclaboussures
  • lavabos, cabines avec lavabo et douches : espaces de rangement suffisants et crochets à vêtements
  • WC : avec lunette, papier toilette, brosse WC et crochet à vêtements
  • lavabos dans les WC : munis de distributeurs de savon en nombre suffisant ainsi que de serviettes ou de sèche-mains électriques.
  • urinoirs : dotés de cloisons de séparation

Évaluation des installations

Les sanitaires présents sur le camping sont principalement proposés dans les grandes structures et représentent un luxe utile pour de nombreux clients, leur évitant des déplacements supplémentaires et leur permettant ainsi de disposer d’un peu plus de temps pour leurs loisirs.

Kiosque / épicerie / supermarché

  • Seul le meilleur commerce est évalué
  • Les épiceries et supermarchés sont, en outre, classés dans l’une des trois catégories suivantes en fonction de la gamme de produits proposés et de l’atmosphère des lieux :
  1. offre limitée
  2. offre standard
  3. offre attractive

Articles de camping et de loisirs

Articles de camping et de loisirs, également répartis selon les catégories :

  1. offre limitée
  2. offre standard
  3. offre attractive
  • Les campings disposant d’un supermarché et d’articles de camping et de loisirs à l’offre attractive obtiennent lea meilleure notation

Snack-bar / Restaurant

  • Classement du restaurant en trois catégories :
  1. simple
  2. bon
  3. exceptionnellement bon
  • seule la meilleure offre de restauration est évaluée. Si un camping possède à la fois un restaurant et un snack-bar, celui-ci n’est pas inclus dans l’évaluation, mais apparaît dans la barre de pictogrammes.
  • les établissements de restauration doivent être ouverts au moins six jours par semaine pendant la haute saison.
  • les campings disposant d’un restaurant à la qualité exceptionnelle obtiennent la meilleure notation

Évaluation des offres de loisirs

Les offres de loisirs sont divisées en sous-catégories : les équipements permanents du camping et les programmes d’animation. Les familles avec enfants portent un intérêt tout particulier à ces prestations.

  • Superficie totale de toutes les aires de jeux pour enfants (en plein air, à l’intérieur, aire de jeux d’eau et parc de jeux) par rapport au nombre d’emplacements. Notation maximum à partir de 5 m² d’aire de jeux par emplacement
  • Nombre et variété des installations de jeux par rapport à la superficie du camping et de l’aire de jeux. Notation maximum pour un vaste camping avec 14 équipements de jeux différents ou plus
  • Qualité, état de conservation et propreté des différentes installations et de l’aire de jeu dans son ensemble. Évaluation à cinq niveaux et notation maximum uniquement si le niveau le plus élevé est atteint
  • Court de tennis
  • Terrain de sport
  • Terrain de beach-volley
  • Tir à l’arc
  • Minigolf
  • Parcours de golf
  • Aménagements pour les plaisanciers (jetée, cale de halage, grue à bateau, location de bateaux)
  • Aménagements pour les cavaliers (manège, balades à poney, promenades guidées, école d’équitation, pension pour chevaux)
  • Aménagements pour les skieurs (piste de ski de fond et remontées mécaniques à proximité du camping (éventuellement avec service de navette), local à skis)
  • Location de vélos
  • Sauna
  • Hammam
  • Jacuzzi
  • Solarium
  • Salle de sport
  • Salon de beauté
  • Massages
  • Programme pour les enfants jusqu’à 12 ans, miniclub compris
  • Programme d’activités sportives
  • Programme de divertissements

Pour obtenir la notation maximum, le camping doit proposer un programme de 4 semaines minimum dans chacune des trois catégories, 6 jours par semaine minimum pendant la haute saison. Le camping doit proposer 50 heures de divertissement par semaine au total.

Évaluation des espaces de baignade

Avoir la possibilité de se baigner constitue un aspect important pour de nombreux campeurs. Non seulement les lacs et les plages sont très appréciés, mais les piscines attirent également les vacanciers.

Seuls les espaces de baignade qui se trouvent directement sur le camping et sont accessibles depuis les emplacements sans traverser de voie publique sont évalués. L’évaluation est basée à la fois sur la quantité (surface) de plage et la qualité (état et équipements).

  • Superficie totale de la plage par rapport au nombre d’emplacements. Notation maximum pour 25 m² par emplacement.
  • État de la plage. Quel est le type de sol (sable fin ou galets) et comment s’effectue l’entrée dans l’eau (entrée peu profonde ou abrupte)
  • Chaises longues et parasols
  • Baignade surveillée
  • Propreté

Les piscines extérieures, les piscines couvertes, les bassins pour enfants et les pataugeoires sont évalués. L’évaluation se base également sur la quantité (surface) de piscines et la qualité (conception, entretien et propreté):

  • Surface d’eau par rapport au nombre d’emplacements. Notation maximum pour 2,5 m² par emplacement.
  • Utilisation de matériaux de qualité pour les murs de la piscine
  • Bords de piscine dotés d’un revêtement antidérapant
  • Conception architecturale attrayante
  • Pour les piscines couvertes, des vestiaires, des casiers, des douches, des WC et un nombre suffisant de chaises longues
  • Pour les piscines extérieures, un bassin pédiluve, une pelouse suffisamment spacieuse comprenant un nombre approprié de chaises longues ainsi que des douches et des WC à proximité
  • Murs et sols exempts de dommages
  • Chaises longues et jeux en bon état
  • Clôtures et autres barrières en bon état
  • Murs et sols des piscines propres
  • Eau exempte de saletés et de dépôts d’algues
  • Bassin pédiluve alimenté en eau courante
  • Vestiaires et installations sanitaires propres